Rechercher
  • Clara Couillandeau

Les fetes de fin d’annee

Dernière mise à jour : 20 déc. 2021



Quelques conseils pour gérer au mieux ces moments de plaisir et de convivialité.


Conseil n°1 : N’allégez pas le repas qui précède

Ne sautez pas le déjeuner qui précède le réveillon de Noël (ou du Nouvel An). En allégeant vos repas précédents, vous risquez d’être affamé et donc de dévorer les biscuits salés, olives, canapés ou autres toasts, accompagnant l'apéritif.

Mangez normalement au déjeuner :

- de la viande, du poisson, des œufs ou des légumes secs pour être à satiété plusieurs heures ;

- des féculents pour apporter de l’énergie à votre organisme tout au long de l’après-midi ;

- des légumes crus ou cuits pour l’apport en fibres et en vitamines.

Envisagez même une collation en fin d’après-midi si vous avez faim (1 yaourt et 1 fruit par exemple).


Conseil n°2 : Restez conscient(e) de ce que vous avalez et diminuez la taille des portions

Même si le repas est plus copieux et plus riche, soyez attentif(ve) aux signaux que vous envoie votre corps. Avant de vous resservir, demandez-vous si vous avez encore réellement faim. N’ayez pas « les yeux plus gros que le ventre ». Il y a, en général, plusieurs plats proposés, alors, si vous êtes gourmands et souhaitez goûter à tout, privilégiez les petites portions.

Faites-vous plaisir mais essayez d’être à l’écoute de la sensation de rassasiement. Après le repas, vous ne devez pas ressentir de gêne physique. La digestion ne doit pas être douloureuse.


Conseil n°3 : Faites des choix

C’est un moment où l’on privilégie le plaisir. Enlevez, éventuellement, ce que vous pouvez retrouver au quotidien à la maison. Faites des choix : fromage ou dessert par exemple.


Conseil n°4 : Attention aux quantités d’alcool

Limitez la quantité d’alcool qui ajoute des calories « vides ».


Conseil n°5 : On s’active !

Même en période de fêtes, n’oubliez pas l’activité physique régulière : une promenade en forêt, une balade en vélo... Peu importe, mais bougez !


Sur les repas qui suivent, si vous avez trop mangé :

Il n’est pas nécessaire de faire une cure « détox » après les fêtes ! Votre corps est capable de se détoxifier tout seul, votre foie fait très bien ce travail.


Evitez les repas trop copieux dans les jours qui suivent :

- diminuez les matières grasses ;

- limitez les sucres simples et privilégiez les fruits et légumes associés aux féculents.


Si le déjeuner du 25 décembre est copieux et tardif, alors privilégiez un dîner léger : des crudités et un yaourt ou un potage et un yaourt...

11 vues